7 novembre 2022
-
-

Pour favoriser la participation citoyenne via des campagnes vidéo interactives

La communication publique d’une collectivité doit s’appliquer territorialement pour pouvoir s’adresser à l’ensemble de ses acteurs. Les supports de communication traditionnels comme les affiches, les magazines ou les brochures ont encore le vent en poupe sur le territoire, et continuent de jouer un rôle de sensibilisation auprès du grand public.

Le numérique, et sa communication associée, intègrent de plus en plus la stratégie de communication générale d’une collectivité. Le site internet, le blog ainsi que les réseaux sociaux, par exemple, proposent des sujets de proximité et immédiats, facilitant autant le débat que l’échange entre les citoyens.

Mais si une collectivité souhaite pleinement impliquer ses administrés dans la vie citoyenne, développer les interactions, et s’assurer de la bonne réception de ses messages, il est indéniable qu’elle doit le faire par le biais de la vidéo. Ce type de contenu est celui qui est le plus engageant. En 2019, l’entreprise SEMRUSH a publié un article présentant les chiffres fous de la vidéo, mais surtout son impact sur les utilisateurs. Son format, sa durée et sa possibilité infinie de diffusion en font un média de communication singulier et prisé par les publics. Un atout de taille pour la communication d’une collectivité.

Créer des interactions citoyennes avec une boîte aux questions

Une collectivité territoriale se doit d’être transparente et de délivrer un message clair sur les actions menées pour ses administrés. De la même manière, la collectivité peut présenter au plus grand nombre des acteurs locaux, des manifestations, des organisations et toute autre démarche citoyenne, sous la forme de portraits ou de témoignages.

Ces focus vidéo peuvent également être proposés sous forme de questions/réponses : la collectivité peut demander à un panel de concitoyens de répondre à des questions données, pour obtenir des avis de tout bord.

Si la collectivité souhaite recueillir l’opinion du public, elle peut tout à fait le faire s’exprimer via la vidéo : un nouveau programme, une manifestation, une demande d’intérêt général nécessitant d’intégrer les citoyens ? La boîte aux questions se positionne comme l’outil idéal.

La boîte aux questions, une alternative aux interviews micro-trottoir

Car à l’inverse de l’organisation d’interviews micro-trottoirs ou de la sollicitation de journalistes institutionnels allant au devant du grand public, la boîte aux questions se positionne comme un outil à part entière, autonome, simple d’utilisation et fiable.
En quelques minutes, les administrés prennent la parole, s’enregistrent puis partagent leur réponse, sans être contraints par un planning et des connaissances techniques. La collectivité, elle, s’assure tout autant de faire participer ses citoyens, et évite l’organisation d’un tournage de grande ampleur, chronophage et coûteuse.

De manière générale, ce format crée du lien entre la collectivité et la population. Cette dernière accède à des informations, se l’approprie, y répond, échange et fédère naturellement une communauté. En intégrant la vidéo dans sa stratégie de communication publique, la collectivité donne la parole à ses citoyens.

Produire des campagnes de communication engageantes grâce à la vidéo

Ces vidéos peuvent ensuite être utilisées par la collectivité pour prendre connaissance des retours de sa population et améliorer ses services publics. Ces contenus sont également des informations primordiales pour les élus. Ils prennent connaissance des démarches citoyennes, et sont au fait des problématiques que les administrés rencontrent.

Pour la stratégie de communication, la collectivité peut s’appuyer sur ses vidéos pour des campagnes de communication plus humaines et a fortiori plus engageantes.

Promouvoir le territoire

Ces campagnes engageantes s’inscrivent dans un tout plus grand : la promotion du territoire ! En diffusant les vidéos de ses acteurs, en mettant en exergue le talent, le patrimoine et la culture locale, la collectivité contribue au développement, à la promotion et à la préservation de son territoire.

La rayonnement d’un territoire et d’une population n’existent que grâce à la valorisation des actions et des réussites citoyennes. La vidéo est justement le média de communication idéal pour cette valorisation, la Place aux Questions, le lieu qui génère ces interactions citoyennes engageantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *